I ZOMBIE

Gredin: chronique Jerrycan: dessin


Nous approchons désormais de la fin de l'été. Nous avons eu deux mois magnifiques, chauds et beaux (ou l'inverse), les filles se sont parées de leur plus affriolants décolletés et leurs jolies jupettes nous ont affolés. Une saison entière de bonheur…Tellement immense, tellement absolu, que je me suis dit : “Tiens, ça fait longtemps que j'ai pas vu un film bien underground et bien plombant…”.
Avec I, Zombie: The Chronicles of Pain, film d'Andrew Parkinson (avec un nom pareil…) j'ai été servi. Ce premier film, sorti en 1998, tourné façon journal intime-documentaire, décrivant la transformation d'un étudiant en zombie à travers ses déchéances physique, sociale et psychologique, s'est fait remarquer à l'époque pour son originalité.
Avec, à la clé, un prix (meilleur film indépendant au festival de Manchester) et un beau succès d'estime, très mérités à mon sens.
En n'étant pas trop déprimé avant, vous passerez un moment… euh… dérangeant devant ce beau petit film fauché, où certains ont vu une métaphore de la maladie du sida ou encore de la vie de junkie. Youpi!

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

4 commentaires

Gillus a dit :

Tiens, un film de zombie que je ne connais pas? Je suis étonné ;)

12 sept. 2010

Soutch a dit :

J'en avais entendu parler. Vivement que je puisse tomber dessus un jour.

12 sept. 2010

Un visiteur (gredinman) a dit :

Il est vraiment bueno, ce film, les cocos ! Je vous le conseille encore ! Mais bon, à voir un jour où vous avez bien le moral, parce qu'après…

20 sept. 2010

Un visiteur (Gredin) a dit :

Et j'avais oublié que ton illu déchire !

8 avril 2014

Poster un commentaire :