A BOY AND HIS DOG


A boy and his dog est un film de L.Q. Jones sorti en 1975. Dans un genre post-apocalyptique, on pourrait le situer 4 ans après le funky Omega man et 4 ans avant le sombre Mad Max.
La 4e guerre mondiale (eh oui, la 3e est déjà finie) a ravagé la planète et la vie c'est vraiment plus comme avant. C'est confirmé, on a une minute de champignons atomiques au début du film.
Des impératifs de survie s'imposent donc: trouver de quoi manger… et de quoi niquer. Celà ne concerne bien sur que les hommes, les femmes n'ayant quant à elles d'autre choix que de se faire violer… ou manger.
Comme on n'est pas là non plus pour angoisser mais plutôt pour déconner, l'anti-héro est joué par Don Johnson (mais si! le flic de la série Deux flics à Miami… nan, l'autre, le blanc), son chien est joué par un chien qu'on connait pas mais qui détecte les gonzesses à 100 mètres et qui est télépathe (pratique!), les mystérieux Hurleurs font une belle lueur verte, les habitants du sous sol ont une curieuse façon de se reproduire, et pour plus de réalisme Mickael le robot est joué par un homme.
Finalement, le chien ne joue pas si mal.

Creative Commons Attribution-NonCommercial-NonDerivatives Certains droits réservés.

4 commentaires

Jerrycan a dit :

Ah bah ça faisait longtemps tiens…

27 nov. 2016

J8B a dit :

Ça donne envie de mater, rien que pour le chien télépathe.

28 nov. 2016

J8B a dit :

Je viens de mater le film en vostfr donc 4 jours après avoir lu ta petite chronique. Cela ne m'a pas trop gêné car j'avais pas tout retenu ce qui m'aurait spoilé un peu.
J'ai adoré la fin, juste énormissime, entre salopards, ils ne pouvaient pas faire mieux.
C'était assez plaisant à regarder finalement. ^^

2 déc. 2016

Jerrycan a dit :

Ouais, ça va, ça se regarde si on aime les vieilleries.
Faut se préparer un p'tit plateau repas et on a même l'impression d'être dans l'avion.

6 déc. 2016

Poster un commentaire :